Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2012

Jeanne et Léon... (extrait de "Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne")

Pour "Solko"...

"Mardi gras. Jeanne revenant de l'église : - Rappelant à Jésus notre dénûment extrême, je lui disais : Donnez-moi ce qu'il y a dans votre Main, ouvrez votre Main. Alors, il a ouvert SA MAIN, et j'ai vu qu'Elle était percée !
Je n'ai rien trouvé de plus beau chez aucun écrivain mystique."

Léon BLOY, Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne

(Mercure de France, p. 91)

Commentaires

C'est à "Cochons sur Marne" que Bloy reprend et achève son Exégèse des lieux communs, peu après sa rencontre avec Martineau, oeuvre vers laquelle je reviens, et que je lisais dans le TGV...

Écrit par : solko | 07/11/2012

Sur ebay, en ce moment, une édition originale (avec envoi de Bloy) de quatre ans de captivité à Cochons sur marne à 1650 euros ! N'est-ce pas la trace la plus ironique qui soit de la toupie qui fait tourner le monde ?

Écrit par : solko | 09/11/2012

J'ai lu Cochons sur Marne, sur votre conseiln via Gallica, pas in extenso, mais de larges extraits...
L'exégèse des lieux communs, une lecture réjouissante et peut-être même salvatrice... Mais lire Bloy dans le TGV, ça ne manque pas de piquant, non ?

Écrit par : tanguy | 09/11/2012

Bonsoir Solko,

Diable (!)... Et justement je vous avais écrit un commentaire à l'instant qui n'a pas voulu passer, je vous taquinais sur la lecture de Bloy en TGV qui me paraissait marquée du sceau de l'ironie !

Ah j'ai reçu "L'herbe d'oubli", j'ai commencé à le parcourir. J'en reparlerai bientôt d'ailleurs.

A très bientôt Solko!

Écrit par : tanguy | 09/11/2012

Les commentaires sont fermés.