Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2012

La balance

Six mois avant sa mort, il avait voulu acheter une balance. C'était une balance en cuivre couverte de poussière, sur une des étagères vides d'une ancienne quincaillerie fermée depuis longtemps, c'est là qu'il l'avait vue. Il connaissait la propriétaire, une vieille dame, commerçante à la retraite, qui vivait seule avec ses chats dans son ancien magasin.

Elle avait eu beaucoup de chats, plus de vingt à une époque, puis elle en avait eu de moins en moins, à mesure qu'ils mouraient, à mesure qu'elle vieillissait, à mesure que le temps passait. La vieille dame s'appelait C..., elle n'avait pas voulu lui vendre sa balance, on ne sait pas pourquoi.

Il n'avait donc pas décoré son intérieur avec cette balance en cuivre comme il en avait eu le projet. Lui-même était parti à la retraite. Il ne donnait plus de cours de conduite aux jeunes gens - surtout des jeunes gens - de Saint-Pol. Il s'occupait autrement, je ne saurais dire comment.

Et puis un jour en regardant le journal, notre tante C... avait appris qu'il était mort, à 60 ans et quelques - d'un accident cardio-vasculaire.

Six mois plus tôt il avait sonné chez elle, pour lui demander de lui vendre la vieille balance en cuivre qui prenait la poussière sur son étagère.

Commentaires

J'ai aimé ce texte, je n'ose pas donner un avis, mais c'est concis, triste, véridique ; il m'a émue

Écrit par : jos | 28/12/2012

Etrange récit, touchant, si c'est vrai, c'est triste, si c'est une invention, son auteur a beaucoup de talent.

Écrit par : Julie des Hauts | 28/12/2012

- Jos : Merci Jos.

- Julie : C'est vrai et c'est une invention, Julie. Mais je n'ai pas beaucoup de talent: le talent c'est beaucoup de travail et je suis trop fainéant. Le talent ce serait d'écrire 300 pages comme cela - et même un peu mieux -, chose dont je suis pour l'heure parfaitement incapable.

Écrit par : tanguy | 29/12/2012

Bon, mon commentaire n'est passé, mais puisque ça re-fonctionne chez Sophie, je pense que c'est pareil ici.

Je disais que si, tu as du talent, tu es jeune et tu as tout le temps devant toi. Le travail sans talent, ça ne donne rien de bon.

Je comprends que n'aies guère de temps libre, avec ton boulot mais je t'assure, ton écriture est formidable.

Bonne année à toi.

Écrit par : Julie des Hauts | 02/01/2013

Les commentaires sont fermés.