Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2012

In english, please

"Half our days we pass in the shadow of the earth; and the brother of death exacteth a third part of our lives."

Sir Thomas BROWNE (1605-1682), On Dreams

29/12/2012

Dans l'ombre

"La moitié de nos jours, nous les passons dans l'ombre de la terre, et le frère de la mort s'arroge un tiers de nos vies."

Thomas Browne, Des Rêves (première phrase)

Traduit de l'anglais par Bernard Hoepffner

 

26/12/2012

La balance

Six mois avant sa mort, il avait voulu acheter une balance. C'était une balance en cuivre couverte de poussière, sur une des étagères vides d'une ancienne quincaillerie fermée depuis longtemps, c'est là qu'il l'avait vue. Il connaissait la propriétaire, une vieille dame, commerçante à la retraite, qui vivait seule avec ses chats dans son ancien magasin.

Elle avait eu beaucoup de chats, plus de vingt à une époque, puis elle en avait eu de moins en moins, à mesure qu'ils mouraient, à mesure qu'elle vieillissait, à mesure que le temps passait. La vieille dame s'appelait C..., elle n'avait pas voulu lui vendre sa balance, on ne sait pas pourquoi.

Il n'avait donc pas décoré son intérieur avec cette balance en cuivre comme il en avait eu le projet. Lui-même était parti à la retraite. Il ne donnait plus de cours de conduite aux jeunes gens - surtout des jeunes gens - de Saint-Pol. Il s'occupait autrement, je ne saurais dire comment.

Et puis un jour en regardant le journal, notre tante C... avait appris qu'il était mort, à 60 ans et quelques - d'un accident cardio-vasculaire.

Six mois plus tôt il avait sonné chez elle, pour lui demander de lui vendre la vieille balance en cuivre qui prenait la poussière sur son étagère.