Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2013

Mort d'un poète

Pour Sophie de Lapluiequipasse

Ne connaissant pas l'homme, et guère plus l'homme politique, je ne parlerai que du poète. Pierre MAUROY est mort aujourd'hui à 84 ans. Je viens de lire l'article d'hommage retraçant sa vie dans Le Monde de ce soir et c'est certainement l'article le plus intéressant que j'ai lu de ce journal depuis un certain temps.

Pierre MAUROY aurait donc dit ou écrit - on ne sait pas trop où, ni quand, il ne s'agit que du "quotidien de référence" -, parlant de l'avenir de "sa" ville, avant de mourir :

"Tout aura changé et tout sera pareil. Les enfants auront avalé le changement comme on croque un morceau de chocolat, et les personnes âgées se rappelleront avec nostalgie du Lille de leur temps. Ainsi va le monde et la condition humaine."

Hier un garçon qui n'avait pas vingt ans est mort, tué par des crétins à peine plus âgés - mais violents et dangereux -, et s'il faut chercher le rapport avec la mort du vieil homme ancien premier ministre à Clamart, il est là : tout aura changé et tout sera pareil, et Clément Méric est mort d'avoir eu dix-neuf ans, de la bêtise et de la haine qu'agitent des assassins qui n'ont plus vingt ans, dont journaux et médias se font régulièrement et complaisamment l'écho, au lieu de faire leur boulot.