Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2013

Septentrion

"Toutes les photos sont dans le tiroir. Munitions du souvenir. Sans elles on ne pourrait pas croire que c'est arrivé."

Louis CALAFERTE, Septentrion, 1963 (Folio, p. 86)

---------

Déjà commencé ce roman il y a quelques années, je l'avais abandonné. Je l'ai donc repris, j'en reparlerai sans doute, quand j'aurai terminé ma lecture.

En attendant, que le très court extrait ci-dessus ne trompe personne : c'est d'abord un roman violent, à l'image du monde, un roman qui n'occulte ni la lutte des classes, ni celle des sexes.

Accessoirement, un peu autre chose que Houellebecq, Sollers et compagnie.

07/12/2013

Pour Solko, avec mon amitié...

Solko aime le SNES, un amour impossible, une passion dévorante, Nauher n'est pas un imbécile, il n'est pas non plus antisémite, vite des ciseaux pour circoncire les vilains qui sont pas d'accord avec nous, le PS est pas bô, etc.

Lire la suite