Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2014

« Un sens aigu des lointains »

« S'il me fallait dire ce qu'est une page "bien écrite", je serais tenté de répondre que c'est une page qui me donne envie d'en écrire une à mon tour, de sorte que la littérature n'est rien d'autre peut-être que cette conservation poursuivie dans le temps entre un vivant et un mort.

Mais il y a aujourd'hui si peu de pages bien écrites que, lentement, nous nous enfonçons dans le silence et dans la solitude.

On écrit en écho à ce qu'on a entendu, on répond. On n'oserait pas soi-même briser le silence. Mais on n'ose pas non plus ne pas répondre, une fois que la nymphe Écho a été entendue. La civilisation en ce sens est une forme de la politesse ou, si l'on veut, la manifestation d'un sens aigu des lointains. »

Jean CLAIR, Les derniers jours, (Chap II, « La Bibliothèque », p.25)

Commentaires

L'exposition "Mélancolie" dont il avait été commissaire il y une dizaine d'années était magnifique.
Bon, sinon, les beaux temps révolus genre "on savait habiller la femme", ce n'est pas un peu attendu désormais? Non? Vous faites partie de ces grincheux?

Écrit par : Sophie | 10/05/2014

"Mais il y a aujourd'hui si peu de pages bien écrites..."
Encore faut-il se donner la peine de lire ce qui s'écrit aujourd'hui en ne décrétant pas dès la première phrase que c'est mal écrit...

Écrit par : fred | 11/05/2014

"Colonie" de Frédérique Clémençon c'est admirablement écrit... Mais, hélas, les vivants n'intéressent plus les vivants.

Écrit par : fred | 11/05/2014

Et, en ce moment, Tanguy, j'adore Jean Dutourd, qui était président du club des Ronchons !

Écrit par : fred | 11/05/2014

Les commentaires sont fermés.