Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2014

Incipit liber

"Les jours les plus étranges de ma vie, c'est près d'Amirbar que je les ai vécus."

Alvaro MUTIS, Écoute-moi, Amirbar (1990, Points signatures, p. 17)

Traduit de l'espagnol (Colombie) par François MASPERO

 

Ainsi :

"Les jours les plus étranges de ma vie, c'est près d'Amirbar que je les ai vécus."

C'est la première phrase du roman, et qu'Alvaro Mutis me pardonne, mais je me demande si toutes les suivantes sont nécessaires...